Chevrolet cobalt

Visite de démarrage du moteur Cobalt LS 2005 et de la visite en profondeur

Au début de 2004, au salon de l'automobile de Los Angeles, General Motors présentait la nouvelle compacte Chevrolet Cobalt (alias Pontiac Pursuit), une solution de remplacement pour la Cavalier, âgée de 10 ans. Le modèle est créé sur la plate-forme de traction avant GM Delta. La voiture exécute dans la même classe que la Honda Civic et Toyota Corolla. La production est déployée dans une usine GM reconstruite à Lordstown, dans l'Ohio.

La Cobalt est disponible avec un coupé et une berline plus pratique. La conception de la version coupé a été développée en tenant compte de l’une des voitures de sport les plus populaires aux États-Unis - Chevrolet Corvette. Sedan, malgré son objectif plus utilitaire à l’origine, s’avère apparemment tout aussi dynamique et élégant. Il existe quatre configurations de base de berlines - de la base initiale à la version sportive de la SS et de la gamme Cobalt Coupe - LS, SS et SS Super Supercharged.

Cobalt est équipé de trois moteurs à essence à quatre cylindres. Le moteur de base était un moteur de 2,2 litres développant 140 chevaux, et un moteur de 2,4 litres développant 170 chevaux était proposé pour la version de pointe de la Cobalt SS. Soit dit en passant, ces deux moteurs sont équipés d’un nouveau système de calage variable des soupapes VVT pour cette famille. Le choix des boîtes de vitesses est la «mécanique» à 5 vitesses de Getrag ou la boîte automatique à 4 vitesses Hydra-Matic.

Le forfait comprend 4 airbags en Cobalt, la climatisation, des phares antibrouillard arrière, un système audio avec CD, un système ABS, un ordinateur de bord, un système antipatinage TC et, moyennant un supplément, des garnitures en cuir, des sièges chauffants, un lecteur CD / MP3 et bien plus.

Les spécialistes de Chevrolet proposent également une version «chargée» du coupé Chevrolet Cobalt SS Supercharged. L'une des principales innovations de cette modification est le moteur quatre cylindres de deux litres, forcé à 205 chevaux, équipé du compresseur mécanique Roots Eaton. La Cobalt SS est équipée d'une boîte de vitesses à cinq vitesses avec un jeu d'engrenages plus court, ainsi que d'un embrayage de plus grande taille.

Essais routiers: Chevrolet Cobalt XFE 2009

Suspension de la nouvelle version de Chevrolet Cobalt, qui comprend de nouveaux amortisseurs et ressorts, ainsi que des barres anti-roulis de diamètre accru. Les nouveaux freins constituent un autre élément important du Cobalt «chargé»: des disques de frein de diamètre accru à l'avant et des freins à disque à l'arrière, installés dans cette version à la place des freins à tambour standard.

À l'extérieur, la Chevrolet Cobalt la plus rapide se distingue facilement par des jantes puissantes sur des jantes élégantes de 18 pouces, ainsi que par un aileron arrière et un nouveau kit carrosserie aérodynamique, qui comprend de nouveaux pare-chocs et des bas de caisse. Dans le style sportif, le salon a également été aménagé, où une garniture de siège bicolore, des inserts de tableau de bord en aluminium et d’autres petites touches sont apparus.

Aujourd’hui, au plus profond de la division Performance, GM travaille sur une nouvelle Chevrolet Cobalt SS. Sous le capot de cette version, on prévoit un moteur turbocompressé de 2,0 litres développant 260 chevaux. Dans un couple de moteurs offrent une boîte de vitesses manuelle à cinq vitesses avec des courses de levier courtes. Freins de Brembo.

Extérieur aileron arrière complété, nouveaux pare-chocs, tuyaux d'échappement augmentés et roues en aluminium de 18 pouces, chaussé en caoutchouc dimension 225/40. Une projection officielle est prévue pour le salon automobile 2008 de la SEMA à Las Vegas.

Ajouter un commentaire