Nissan silvia

Nissan Silvia - Tout ce que vous devez savoir | À la vitesse

L'histoire du modèle 200SX commence en 1964, lorsque la sortie du coupé deux places Silvia CSP311 a commencé au Japon. Sa production a continué jusqu'en 1968. En 1970, la production a repris, la configuration de la voiture était "2 plus 2"; il était équipé d'un moteur à essence de 2 litres et avait été conçu pour concurrencer le Toyota Celica. Silvia a été commercialisée sous le nom de Datsun 200SX sur certains marchés.

En 1975, la production de la Silvia S10 a commencé. Le modèle était placé sur une plate-forme de type C. L'extérieur de la voiture était plutôt traditionnel et moins exigeant que les concurrents de Toyota et Mazda. Sur les moteurs S10 installés L18B et L20B, respectivement, un volume de 1,8 litres (pour le Japon) et de 2 litres (pour le marché nord-américain). Aux États-Unis, la voiture a été vendue sous la marque Datsun 200SX, en Europe - Silvia. La publication de cette version due à une faible demande a été achevée en 1979.

La génération suivante S110 Silvia / Datsun 200SX a été produite de 1979 à 1983. Cette version comportait deux types de carrosseries: le coupé 2 portes et le hayon 3 portes. À l'origine, il était complété par un moteur rotatif de sa propre conception, conçu et construit sur la Nissan, et le châssis est similaire au modèle Mazda Cosmo. En conséquence, la conception s'est avérée plutôt peu fiable et Nissan a été obligé de commencer à installer des moteurs à injection à pistons classiques de la nouvelle série Z: Z20 et Z18ET (avec turbocompresseur).

La quatrième génération S12 / 200SX est arrivée sur le marché en 1984. La gamme de moteurs installés sur ce modèle comprenait des moteurs à essence de 1,8, 2 et 3 litres, associés à une boîte manuelle à 5 vitesses ou à une boîte automatique à 4 vitesses.

Pour participer au Championnat du monde des rallyes de 1983 à 1985, un coupé Silvia 240RS équipé d'un moteur DOCH FJ24 de 2,4 litres a été assemblé sur Nissan. Sur cette voiture, les pilotes Nissan ont pris la 2e place d’un rallye néo-zélandais en 1983. En 1988, le modèle S12 a été abandonné.

De 1988 à 1993, le coupé S13 Silvia à 2 portes a été fabriqué, équipé de moteurs DACT-I4 de 1,8 et 2 litres avec et sans turbocompresseur, le plus puissant d'entre eux étant le SR20DET de 2 litres avec 205 ch. S13 avait une transmission manuelle à 5 vitesses ou 4AKPP et suspension arrière multibras. Dimensions de la voiture 4470/1690/1290 mm avec une base de 2475 mm. Poids à vide de 1110 à 1210 kg, selon le type de transmission. Ce modèle était populaire au Japon, à partir de ce que tous les véhicules d'exportation ont commencé à porter le nom 200SX.

Silvia S14 a fait ses débuts au Japon à la fin de 1993. Le modèle est devenu plus bas, plus large et légèrement plus court que le S13. Un nouvel extérieur aux lignes arrondies donnait l’illusion d’une augmentation de taille plus importante qu’elle ne l’était en réalité. Comme la version précédente, la S14 était en demande sur le marché intérieur, ce qui n’est pas le cas des versions destinées à l’exportation. En 1996, la société a organisé un modèle de lifting. La fin de la publication de S14 s’est produite en 1999.

En 1999, les premières voitures de la septième (et dernière) génération de Nissan Silvia S15 sont sorties de la chaîne de montage. Le modèle avait un coupé 4 places à 2 portes avec des dimensions de 4445/1695/1285 mm et une base de 2525 mm. Le poids de la voiture était d'environ 1270 kg. S15 propose un style agressif à la fois externe et interne. Des sièges en cuir, des sièges Recaro et plus encore étaient proposés moyennant des frais supplémentaires.

Deux versions de ce modèle ont été produites: S et R (turbo), toutes deux proposées en variante Aero avec un grand becquet arrière à angle d’attaque ajustable. La version turbo se distingue par une boîte manuelle à 6 vitesses, une suspension plus rigide avec différentiel à glissement limité, des freins renforcés et un indicateur de pression de suralimentation dans un boîtier séparé sur le montant avant.

Sur le Silvia S15, moteurs 4 cylindres en ligne de 2 litres équipés d'un système de contrôle avancé: SR20DE avec système de chronométrage DOHC-I4 165 ch (dans la configuration avec transmission automatique - 160 ch) et SR20DET (DACT Turbo-I4), développant une puissance allant jusqu'à 250 ch (avec transmission automatique - 225 ch). Couple respectif 192 Nm et 275 Nm. La vitesse maximale variait de 190 à 225 km / h. Le modèle pourrait également être équipé d'un système de synchronisation de soupape électronique VCS pour augmenter la puissance du moteur.

Les moteurs de ceci dans la configuration de base de la voiture à propulsion arrière agrégée avec 5MKPP ou nouvelle 6MKPP, ainsi que d'une boîte automatique à 4 vitesses. Le châssis et la suspension à ressort indépendante de toutes les roues ont été mis à niveau. Ce sont des composants largement utilisés d'alliages légers. Freins et disque avant et arrière montés; Équipement de sécurité active inclus ABS et antipatinage.

À la fin de 2002, dans le cadre du programme de réduction des coûts de Nissan, la production du S15 a été arrêtée.

Ajouter un commentaire