Plymouth vaillant

1962 Plymouth Valiant, Gateway Classic Cars Nashville # 721

Dans les années 1960, les modèles compacts sont apparus dans la gamme de production de nombreux fabricants. La société Plymouth, qui fait partie du groupe Chrysler, a lancé une voiture appelée Valiant, qui est devenue l'une de ses créations les plus réussies. En général, Valiant était représenté par une marque distincte au sein de Chrysler, mais celle-ci est apparue sur le marché américain de la gamme Plymouth en 1961. La conception originale appartient à Virgil Exner. La Valiant est devenue la première voiture équipée d'un groupe électrogène synchrone au lieu d'un moteur électrique standard. Cette solution réussie a ensuite été utilisée sur d'autres modèles. Le corps portait sans cadre séparé. Suspension avant sur les poutres de torsion longitudinales. Empattement - 2,7 m.

La cylindrée de 2,8 litres développée 100 cv et était connu pour sa fiabilité et son endurance. Il n'y avait pas encore de V8 standard sur la voiture, mais une version accélérée du six de 3687 cm3 était proposée comme réglage du revendeur. Cette version s'appelait Hyper-Pack. Les premières voitures produites présentaient des problèmes de pénétration d'huile dans les cylindres en raison de la faiblesse des bagues d'essuie-glace, mais ce défaut a été corrigé après le lancement des premiers lots. La transmission de la norme était une transmission mécanique à trois étages avec un levier sur la colonne de direction et des synchroniseurs aux deuxième et troisième vitesses. Une transmission automatique à deux vitesses était proposée en option. Depuis 1961, la climatisation est disponible en option.

La voiture a été un succès, tant sur le marché intérieur que sur le marché export.Au Canada, Valiant a été vendu avec des options supplémentaires pour le climat froid (unité de préchauffage, carburateur avec antigivre, chauffage, etc.). En dépit de la popularité du modèle Valiant, au début des années 60, Plymouth ne se classait que quatrième en termes de ventes. La première génération n'a pas duré longtemps sur la chaîne de montage de 1960 à 1962.

La deuxième génération a été produite de 1963 à 1967. Les types de carrosserie suivants étaient proposés: berline à deux et à quatre portes, hardtop, convertible et break. Le design, développé par Elwood Angel (Elwood Engle), était plus traditionnel que celui de la première génération. Mais sur le plan technique, la deuxième génération ne diffère pratiquement pas de la précédente. Depuis 1964, le moteur V8 de 4,3 litres en option était proposé. Ce groupe motopropulseur dans la version avec carburateur à deux chambres développait 180 ch, et dans la version forcée avec un carburateur à quatre chambres et un taux de compression élevé - 235 ch.

La troisième génération du modèle Valiant, produite de 1967 à 1976, a connu un succès particulier. Il était un peu plus grand que ses prédécesseurs. Cette famille doit sa popularité à de nombreuses versions: des berlines familiales aux voitures à la conception prudente et au moteur économique à 6 cylindres, en passant par le sportif Valiant Duster avec un moteur V8 de 5,6 litres. Une version plus chère avec un design intérieur et extérieur amélioré s'appelait Valiant Signet. Les voitures de cette génération étaient célèbres pour leur vitalité et leur modestie. Au début des années 70, Valiant représentait 40% des ventes de l’ensemble du marché américain des compacts. Pas mal la voiture a été vendue pour l'exportation. Par la suite, en raison de la faiblesse de la demande, des produits polyvalents et faciles à utiliser ont été exclus de la chaîne de production.

En 1973, la voiture a été mise à jour, a reçu une nouvelle calandre et un pare-chocs démesuré, conforme aux nouvelles normes de sécurité fédérales et capable de résister à une collision à une vitesse maximale de 5 milles à l'heure.

En 1974, une version de luxe de Valiant Brougham est apparue avec une couverture en vinyle, des enjoliveurs imitant un passage de roue, un intérieur amélioré et une calandre de luxe. Moyennant un supplément, la voiture était équipée de la climatisation, du régulateur de vitesse, du régulateur de vitesse Hur, du servofrein à aspiration des freins, des vitres électriques, du dégivreur de lunette arrière, etc. Deux moteurs étaient proposés: 3,7 litres et 5,2 litres. Les unités de puissance ont été jumelées à une transmission automatique à trois étages Torque-Flite.

En 1978, le modèle Volare vient remplacer le Valiant.

Ajouter un commentaire