Pontiac bonneville

Voie large: Bonneville 1959 - / GRAND MUSCLE

Le prototype d'une voiture de luxe pleine grandeur à propulsion arrière et à moteur transversal Pontiac Bonneville est apparu en 1954. En 1957, la production de masse a commencé et a continué dans cinq usines américaines en 2005. Au Canada, jusqu'en 1981, il s'appelait Pontiac Parisienne. Les modèles similaires étaient les Buick Lesabre et Chevrolet Impala. Le successeur du modèle était le Pontiac G8.

Au cours de la première année de production, seulement 630 unités de Bonneville ont été collectées, ce qui fait des spécimens survivants les plus précieux pour les collectionneurs. La voiture était équipée d'un puissant moteur V8 à carburateur de 300 chevaux.

Entre 1958 et 1961, la production d'une gamme complète de modèles a été lancée, comprenant une décapotable à 2 portes, un coupé à 2 portes, une berline à 4 portes et une voiture familiale à 4 portes avec une carrosserie à toit rigide. Dans les années 60, le modèle Bonneville de deuxième génération était le plus cher et le plus luxueux de la marque Pontiac, ce qui lui permettait de promouvoir cette branche de voitures GM au troisième rang des ventes aux États-Unis. Dans la version de Bonneville, l'intérieur de la voiture de Brougham était garni de placage de noyer. Des matériaux coûteux, notamment le cuir, étaient fournis au passager avec un mini-bar.

Le modèle était basé sur la plate-forme GM B. L'équipement standard comprenait la disponibilité d'une transmission automatique Hydra-Matic, de la direction assistée et des freins, de la climatisation, de vitres électriques, de sièges électriques, de régulateurs de vitesse, de radio et de jantes en alliage. Installé sur les moteurs de voiture V8 volume de 6,4 et 6,6 litres capacité de 303 à 340 ch, et depuis 1964 - 6,9 litres (376 ch). En 1967, sous la gouverne de GM, il fut décidé de limiter la puissance des moteurs de 390 ch, tout comme un nouveau V8 de 7 litres. En 1969, sa puissance a été réduite à 360 ch et, en 1970, pour les modèles de troisième génération, le V8 de 7,5 litres avec une capacité de 370 ch est apparu.

Dans la conception de la Bonneville de quatrième génération, la plate-forme B était encore utilisée, au lieu d'une voiture familiale, une berline à quatre portes dotée d'un toit rigide a commencé à être assemblée; La puissance du moteur V8 de 7 litres a atteint 325 ch. Des versions avec moteur de 6,6 litres ont également été produites. La réduction de la puissance des moteurs s’est produite dans le cadre du programme de réduction des émissions nocives, ainsi que de la crise énergétique imminente. Entre 1973 et 1976, la puissance d’un moteur standard de 6,6 litres est tombée à 170 ch. Au milieu de 1971, une nouvelle boîte de vitesses Turbo-Hydramatic et des freins à disque avant ont été installés sur la voiture.

Au début de la cinquième génération de Bonneville (1977-1981), sa production n’est restée que dans trois usines GM. Ils ont rassemblé des voitures en coupé, berline et break pour 6 ou 9 passagers. Seule Bonneville (avec un empattement de 2946 mm) est restée dans la gamme des modèles Pontiac.

Le V8 de base d’une capacité de 5 litres et d’une puissance de 135 ch a été installé sur la voiture. Des versions de 5,7 litres (170 ch) et de 6,6 litres (185 ch) ont également été proposées.

La production dans les usines des États-Unis a été interrompue en 1981 en raison de la faible demande du marché, qui a elle-même été déclenchée par une autre crise des carburants. Depuis 1982, les moteurs V8 de Pontiac ont également cessé d’être assemblés. Ils ont ensuite été approvisionnés par d’autres succursales de GM: Chevrolet et Oldsmobile.

La sixième génération de Bonneville était de taille moyenne, elle était basée sur la plate-forme GM G; empattement diminué à 2743 mm. De 1982 à 1986, la succursale canadienne de GM à Sainte-Thérèse (Québec) était engagée dans la production de la voiture. Parmi les corps, il y avait une berline à 4 portes et une voiture familiale. Les moteurs à essence V6 de 2,8 l et 4,3 l (Chevrolet) et 3,9 l (Buick), ainsi que le V8 5 l de Chevrolet et le V8 diesel 5,7 l d’Oldsmobile ont été agrégés avec des boîtes de vitesses automatiques: TNM200 et 200-4R à 4 vitesses.

En 1987, la production de Bonneville a repris aux États-Unis, maintenant uniquement dans la berline. La septième génération était la traction avant et sa plate-forme - encore une fois en taille réelle (N) - l'empattement a également augmenté de 2814 mm. Il y a eu plusieurs modifications: SE, LE. Les dimensions différaient légèrement et s'élevaient à 5037/1839/1410 mm.

Les groupes motopropulseurs de la Buick V6 3,8 l (150 ch) fonctionnaient en tandem avec une transmission automatique à 4 vitesses TNM440T4. L'équipement intérieur comprenait un ordinateur de bord, un système audio, une clé avec ouverture de porte à distance et bien plus encore. À la fin de 1987, la voiture figurait sur la liste des 10 meilleurs modèles de l’année.

En 1992, la modernisation du modèle s'est poursuivie et la production a augmenté. La sortie de la huitième génération de Bonneville s’est effectuée jusqu’en février 1999. La gamme de moteurs comprenait cinq versions du moteur V6 de 3,8 litres et la transmission était représentée par quatre types de boîte automatique 4T60 / 65 à 4 vitesses. En 1996, le modèle était équipé d'une version suralimentée du moteur de base (240 ch, 380 Nm).

La longueur de la voiture a augmenté de 10 cm, sa hauteur de 1 cm et sa largeur de 5 cm. La conception de l'extérieur et de l'intérieur a été complètement modifiée. La voiture est devenue plus rapide et, surtout, plus sûre; apparu dans l'équipement standard des airbags conducteur et passager, et en option - ABS.

L’année 2000 a été marquée par le lancement d’une nouvelle génération de Pontiac Bonneville aux niveaux de finition SE, SLE et SSEi. La berline quatre places et cinq places à traction avant avait des dimensions de 5145/1885/1440 mm avec un empattement de 2850 mm et un écartement de 1590/1580 mm. Le volume du compartiment à bagages était de 510 litres. Le poids à vide de la voiture - 1720 kg. La garde au sol minimale était de 135 mm.

La voiture était complétée par les soupapes en tête déjà bien connues avec un arbre à cames inférieur avec moteurs V6 de 3,8 l V6 (243 ch / 5 200 tr / min, 380 Nm / 3 600 tr / min) et un V8 de 4,6 litres de Cadillac. La dynamique du moteur de 3,8 litres - 8,5 s à 100 km / h, la vitesse maximale - 220 km / h. La consommation d'essence AI-92 dans le cycle urbain est de 13,1 litres, sur l'autoroute 8,7 litres et mixte, 10 litres aux 100 km. Les moteurs sont associés aux transmissions automatiques à 4 vitesses 4T65-E, 4T65E-HD et 4T80-E.

La suspension avant était composée d’un levier transversal, d’une crémaillère à ressort et d’un stabilisateur transversal, l’arrière - d’un double levier transversal, d’un ressort et d’un stabilisateur transversal.

Disque ventilé de frein avant, tambour arrière. La taille de pneu standard est 235 / 55R17 ou 225 / 60R16.

En 2005, la sortie du modèle Pontiac Bonneville était achevée.

Ajouter un commentaire