Saab 900

SAAB 900 turbo Review (Point de vue du propriétaire)

La Saab 900 a fait ses débuts à un moment où l'unification commençait à dominer le monde de l'automobile. À l'époque où il était presque impossible de rester l'original. Mais c’était une telle Saab 900 qui était - et dans tout, de l’extérieur à la construction.

Le premier Saab 900 est sorti de la chaîne de montage en 1978, avec deux carrosseries à la fois: une berline à hayon à 3 portes, pour sa durabilité et sa fiabilité, extrêmement aimé par la police, habituée à ne pas épargner les véhicules officiels, et la berline à hayon à 5 portes, très efficace grâce à des fenêtres arrière supplémentaires. Par rapport au modèle précédent (99ème modèle), le porte-à-faux avant était considérablement plus long en raison de la disposition longitudinale du moteur. Mais les pare-chocs traditionnels pour les voitures suédoises, ainsi que le vieux verre panoramique bombé, ont été préservés. Des innovations, le modèle avec l'index 900 a reçu un filtre pour nettoyer l'air entrant dans le salon.

Le tableau de bord est informatif, mais pas surchargé de détails. Serrure de contact à la place habituelle - sur la console, près du levier de vitesses. Les sièges de la voiture ont une bonne forme et sont très confortables. Il est possible d’incliner l’arrière des sièges avant et d’obtenir un vaste salon de luxe. Le volume du coffre peut être modifié en fonction de la configuration: de 600 à 1600 litres avec le canapé arrière plié.

Les ceintures de sécurité à inertie, les excellents freins puissants et les barres de protection dans les portes offrent un niveau élevé de sécurité active et passive.

En 1980, Saab développa le système APC, qui permettait de réguler le débit de carburant en augmentant ou en diminuant la pression du turbocompresseur.

En septembre 1982, la gamme Saab 900 est complétée par une version berline.

En 1983, la Saab 900 Turbo 16S est sortie avec un moteur turbocompressé à 16 soupapes. Cette modification est également appelée Aero.

Avec le lancement de la sortie en 1986, la Saab 900 Cabriolet (Cabriolet) a ouvert une autre page importante de l’histoire de la société.

Aujourd'hui, la première génération de Saab 900 est un style. Inhabituel, original, mais un peu démodé - mais le style! De longs porte-à-faux, la ligne descendante caractéristique de la queue, un pare-brise presque vertical et de grandes portes qui couvrent les seuils des bords inférieurs. En bref, la première génération de Saab 900 est l'incarnation du contrôle et de la fiabilité.

Dans l'histoire de la Saab 900, il y a deux générations: la première (1978-1993) et la deuxième génération (1993-1998).

La gamme de la génération Saab 900 I a duré jusqu'en mars 1993. La nouvelle modification (New Generation) était déjà loin d'être un projet purement suédois, mais plutôt le fruit d'une coopération, puisque la société scandinave faisait partie du groupe General Motors depuis 1990 et devait bien entendu respecter dans une certaine mesure la volonté des propriétaires américains.

La Saab 900 II a hérité du nouveau moteur transversal allemand «relatif» Opel Vectra, de la forme de la base du corps (grandement améliorée par des experts suédois), ainsi que de la conception de la suspension.

Extérieur La Saab 900 deuxième génération est très différente de la première. Il était un individualiste brillant, provoquant des évaluations polaires pour ceux qui l'entouraient. Saab 900 II est moins extravagant. Il n’existe ni "nez" long et bas, ni pare-brise panoramique, ni extrémité arrière en pente. Mais les traits caractéristiques de la silhouette demeurent. Et le contacteur d'allumage est toujours entre les sièges. Dans ce cas, sur le plan ergonomique, la "neuf centième" deuxième génération a fait un pas en avant par rapport à son prédécesseur: de très bons sièges, une jante au volant confortable, un poêle puissant. Le tableau de bord semble encore plus massif et les commandes de climatisation sont déplacées vers la console centrale.

Le salon est devenu plus moderne, tout en conservant un style particulier. Les designers suédois ont essayé d’aménager un intérieur aussi original que possible. En ce qui concerne l'équipement supplémentaire, toutes les versions de cette génération sont équipées d'une direction assistée, d'un verrouillage centralisé, de vitres électriques et d'un airbag pour le conducteur. La version SE comprend en outre des garnitures en cuir, la climatisation, des jantes en alliage et des phares antibrouillard. En bref, la garniture intérieure peut être décrite comme plus homogène que dans la génération précédente du 900e.

Comme dans les voitures de la première génération, le coffre de la Saab 900 II est très spacieux (de 495 à 1315 litres) et le panneau de paroi repliable de la banquette arrière est disponible dans toutes les versions.

La Saab 900 de deuxième génération dispose d'excellents moteurs et de puissants freins. Les voitures tiennent en toute confiance une direction directe et inébranlable ne force pas à se forcer. Le temps a montré que la barre stabilisatrice, ainsi que la suspension arrière semi-dépendante, ne se cassent pratiquement pas ici. Excellente fiabilité et appareil à gouverner différent.

Plus le plus haut niveau de sécurité. La voiture était équipée d'un siège arrière dont la conception comprenait des ceintures de sécurité tendues, trois ceintures de sécurité diagonales pour les passagers assis à l'arrière et un système de protection de la partie arrière de l'habitacle contre les chocs latéraux. Ces innovations dans l'industrie automobile ont permis à Saab d'acquérir la renommée de l'une des voitures les plus sûres au monde.

Pour décorer la gamme de modèles de la Saab 900 II a été appelé un nouveau cabriolet, qui a commencé à être assemblé à l'usine de la célèbre société finlandaise Valmet. Les normes de sécurité suédoises les plus strictes au monde ont fait que ce modèle est devenu presque le plus équipé pour cet indicateur de sa catégorie: ABS sur toutes les versions, système antipatinage sur les versions turbo, barre transversale, intégrée à l'arrière du siège rabattable.

Mais le plus surprenant, la nouvelle décapotable a été faite toute la saison. Le SAAB 900 Cabriolet pourrait être utilisé toute l’année, équipé d'un double auvent, d'une lunette arrière chauffante et d'un puissant poêle, à l'instar des racines nordiques.

La Saab 900 II est équipée de moteurs à ventilation normale et d'un turbocompresseur, d'une cylindrée de 2,0 litres, de 2,3 litres et d'un V6 «Opelian» de 2,5 litres. La puissance de ces moteurs variait de 133 à 185 litres. c. La version la plus préférable en termes de dynamique peut être appelée version turbo de 2,3 litres et 185 litres, qui, à la demande, est complétée par le système Sensonic, qui permet de changer de vitesse manuellement, sans pédale d’embrayage. Pour les autres modèles sont conçus ou transmission manuelle classique à 5 vitesses, ou 4 bandes "automatique".

En 1998, le 9-3 a remplacé le Saab 900.

Ajouter un commentaire